cent cols salisiens

voyage a velo

BARONS DU SOULOR

En cette année 2004, on voulait absolument tenter cette aventure des « Barons du Soulor », pour devenir Baron du Soulor il faut réaliser les trois ascensions différentes qui mènent au col du Soulor(profil) dans la même journée, remise l’année passée par manque de temps mais surtout par un excès de mauvais temps. Pour cela, il fallait passer un test grandeur nature avant de nous lancer et qui mieux que la Randonnée des Cols Pyrénéens (RCP) organisée par le cyclo club béarnais de Pau avec ses 210 kms et 4000m de dénivelé à effectuer bien sûr dans la journée,une semaine avant notre tentative, pouvait nous renseigner sur notre état de forme physique et mentale du moment.

Samedi 24 juillet 2004, le réveil sonne, il est 4h30 à Salies de Béarn, c’est le grand jour, la météo annoncée pour la journée est bonne, départ en voiture direction Laruns, point de départ de notre tryptique. Une petite place ombragée à la sortie du village juste en face d’une boulangerie est le lieu idéal pour garer notre véhicule, en plus il y a des toilettes publiques, peut-on rêver meilleur emplacement!

7h10, nous entrons dans la boulangerie pour valider notre départ grâce au tampon apposé sur notre carnet de route. 7h15, départ réel pour une journée de vélo, direction l’Aubisque, nous effectuons cette première ascension à un train de sénateur, il ne s’agit pas de se griller dès le départ.

9h36, arrivée au col du Soulor et deuxième coup de tampon sur notre carte au snack-bar, ensuite nous partons dans la descente vers Arthez d’Asson, descente rapide rendue dangereuse par des gravillons répandus récemment. Arrivée 10h30 au bar épicerie du village, nouveau coup de tampon et nous repartons immédiatement pour une nouvelle ascension, petite halte à Ferrières pour remplir nos bidons.

12h36, deuxième passage au Soulor, petit casse-croûte, une boisson fraîche au snack, re-coup de tampon et nous voilà repartis dans la descente, direction Argelès-Gazost, descente moins technique que la première, beaucoup plus reposante et agréable.

13h44, Argelès, une boulangerie plus une fontaine d’eau fraîche font notre bonheur, tampon et bidons pleins, nous repartons plein d’entrain pour l’ultime ascension de la journée, mais la chaleur est là et les cuisses commencent à chauffer, les 3 derniers kilomètres avant le Soulor  sont longs, très longs et il  reste encore la remontée du Litor.

15h30, troisième passage au col du Soulor, ultime coup de tampon au snack et nous voilà repartis sans perdre trop de temps, surtout ne pas laisser les muscles se refroidir, l’Aubisque nous attend recouvert d’une brume épaisse, la montée nous parait très longue et difficile, interminable car nous ne voyons pas le sommet noyé dans ce brouillard, enfin le voilà, il ne nous reste plus qu’à basculer dans cette ultime descente, toujours  dans le brouillard jusqu’à Gourette puis le soleil réapparait pour nous accompagner jusqu’à Laruns et boucler ce redoutable challenge des « Barons du Soulor ».

Il est 17h08 à Laruns, mission accomplie.

baron du soulor
Album : baron du soulor

5 images
Voir l'album

 

Votre nom : (oblig.)
Votre email : (oblig.)
Site Web :
Message : (oblig.)
Vous mettre en copie (CC)
 


Laisser un commentaire

Haut Couserans Kayak Club -... |
Basket NBA |
CSA estienne paintball 67500 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Baseball Seniors Ile De France
| JET STRIKER TEAM
| Le cours de 14h